lundi 4 mars 2013

Le President Macky SALL dans le Top 10 des Présidents Africains présents et actifs sur le web


Le Président Macky Sall a été cité dans le Top 10 des dirigeants africains utilisateurs d’internet et des médias sociaux. Ainsi mon cher Président est l’un des Présidents les plus « 2.0 » du continent ! lol !


Selon l’Agence Ecofin, « les chefs d’Etat du continent Africain utilisent aussi la toile afin de donner leurs points de vue sur divers sujets  allant de la politique au football ». Ainsi ces Présidents africains s’inscrivent dans la vague des Présidents utilisateurs des outils de communication et de gouvernance de proximité nés de la seconde génération du web ou plus prosaïquement Web 2.0 avec sa panoplie d’outils et de plateformes de réseaux sociaux.  

Cette tendance inaugurée par Barack Obama dés 2008 réduirait considérablement cette distance traditionnelle entre gouvernants et administrées/usagers du service public.

Dans ce classement dominé par le Président Rwandais Paul Kagame, figurent également Moncef Marzouki, le Chef d’Etat Tunisien ; Jakaya Kikwete , le président tanzanien ; Goodluck Jonathan , le Président Nigérian ; John Dramani Mahama, le Président du Ghana,  Jacob Zuma, le Sud africain ; Ali Bongo, le  Président de la République Gabonaise ;  Paul Biya, le président Camerounais ; Alassane Ouattara, le Président de la Côte d’Ivoire

Macky Sall, un Président « 2.0 »

Au pouvoir depuis Avril 2012 Macky Sall, est très actif sur le réseau social Facebook contrairement à Twitter selon la même source et disposerait d’un Social score établi comme suit.
                    Site web personnel : http://www.macky2012.com
                    Site web présidence de la République : http://www.presidence.sn
                    Nombre de « likes » sur Facebook : 13 098
                    Nombre de « followers » sur Twitter : 8 798
                    Interactivité avec internautes : 1/5

Avec le web 2.0 les gouvernements trouvent des canaux de communication publique pour les besoins de proximité mais également d’interaction à temps réel avec les citoyens et les citadins.  Même si cela reste du virtuel, il faut admettre que les réseaux sociaux et médias sociaux ont aboli les « six degrés de séparation » entre gouvernants et gouvernés.

Pour rappel, « les six degrés de séparation » est une théorie établie par le hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons. Mais aujourd'hui, avec le développement des réseaux sociaux, notamment Facebook, le degré de séparation moyen est mesuré précisément à 4,74.

Aboubacar sadikh NDIAYE
Consultant web 2.0
Chroniqueur

4 commentaires:

  1. c'est bien mais sa reste beaucoup a faire meme si on ne peut pas tout faire

    RépondreSupprimer
  2. Etre sur les réseaux et créer de réelles interactions sont deux choses distincts...
    Une étape franchie intéressante qui permet peut être aux dirigeants de se rapprocher du peuple.
    Par curiosité sur les usages et les informations partagées, je suis désormais le Facebook et le Twitter du président Macky Sall.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. "Au pouvoir depuis Avril 2012 Macky Sall, est très actif sur le réseau social Facebook contrairement à Twitter " j'hallucine là mdrrr quand on poste 5 twitters en un mois (entre le 22 janvier et le 21 février)mais bien sûr c'est hyper actif...quand le dernier post de son compte facebook officiel date du 15 Janvier 2012, mais évidemment il est hyper actif sur les réseaux sociaux.
    Quand les outils de mesure de présence sur les réseaux sociaux au Sénégal, ne classent meme pas Macky sall, ni aucun politicien Sénégalais oui y a un souci...
    Si la comm' par les canaux des reseaux sociaux rapprochent les politiciens du peuple ...alors je vous laisse la conclusion de cette la distante proximité que nous avons avec nos politiciens. Donc ce classement ne vaut rien rien du tout.Désolé mais c'est juste ma façon de m'exprimer parfois un peu chaud.
    J'espère que les agences de com aideront les politiciens à communiquer différemment.

    RépondreSupprimer