Finance digitale accelerateur d'Inclusion financière

 La démocratisation des services financiers se matérialise de plus en plus au Sénégal. Le Mobile Money, particulièrement, a permis un réel impact dans le progrès du taux d’inclusion financière.

Avec le digital, on assiste à une véritable révolution. Au Sénégal, les services financiers traditionnels  (banques) n’avaient pas une véritable notoriété surtout du côté des citoyens évoluant dans le secteur informel. 

Le Sénégal enregistre chaque année, des avancées sur le secteur. Au sein de l’Uemoa, le taux d’inclusion financière a atteint 57,1%. Ce taux traduit l’utilisation des services financiers à travers le Mobile Money et le Mobile Banking. Le Sénégal en est à 42,3% et précisément 38,8% en zone rurale selon une enquête de UNCDF auprès des fournisseurs de services financiers et 67% selon la BECEAO.

Le taux est en progression notamment rien raison de deux facteurs : le taux de pénétration de l’Internet qui s’établit à plus de 60% selon l’ARTP mais aussi les coûts de transactions qui restent relativement abordables. La finance digitale est soutenue par la BECEAO et les grands groupes financiers notamment la Banque Mondiale.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Twitter : le Sénégal champion d’Afrique du gazouillement

ePOD : DHL Express lance la preuve de livraison électronique au Sénégal

Bonne année « 2.0 » : Comment les entreprises sénégalaises peuvent tirer profit des réseaux sociaux en 2014