mercredi 3 avril 2013

Le discours de François Hollande déchaîne Twitter : #AvecHollande vs #StopHollande



Le président français François Hollande prenait la parole sur France 2 ce jeudi 28 mars 2013, une occasion pour les réseaux sociaux de montrer encore leu force avec la bataille des hash-tags (mot-clef) : #AvecHollande vs #StopHollande utilisés pour se ranger du coté du  Président ou contre lui.

Quand l’homme politique s'exprime en live , cela constitue une source de contenus interactifs  qui alimentent la toile en général et twitter en particulier. L’entretien de François Hollande n’a pas dérogé à la règle et lors de ce rendez-vous qui a duré 1 heure, plus de 27 400 personnes se sont exprimées pour un total de plus de 117 116 tweets (soit 1666 tweets par minute, et 4,25 tweets par utilisateur) selon Socialtv. 

La guerre des hashtags #AvecHollande et #StopHollande

Cette guerre des hash-tags a opposé d’un côté les détracteurs de Hollande avec le hash-tag #StopHollande,  et de l’autre les pro hollande avec le hash-tag #AvecHollande. Au final, les partisans du  Président français se sont inclinés avec leurs 24.000 tweets devant leurs adversaires qui ont utilisé le hash-tag #StopHollande environ 39.000 fois (chiffres du début du mois d’avril par Dakar 2.0).


 le hash-tag #StopHollande


 le hash-tag #AvecHollande  


Apres le discours officiel, l’Elysée déploie sa gestion de la relation client sur Facebook.

« La croissance, je ne l'attends pas, je la stimule »,  c’est le slogan lancé par l'Elysée sur les réseaux sociaux quelques jours après l’entretien de Hollande. Ce slogan absent du script du passage télévisé est accompagné par une série de mesures économiques telles que "la création de la banque publique d'investissement, le contrat de génération" selon http://lelab.europe1.fr .



Visuel facebook sur la page de l'Elysée



Voir les Infographies du BATTLE #AvecHollande vs #StopHollande


#StopHollande



                             
#AvecHollande


En attendant le prochain discours de Hollande, l'Elysée compte désormais sur les réseaux sociaux pour déployer son service après-vente et tester la qualité de sa relation client.



Aboubacar sadikh ndiaye
@sadikh



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire