mercredi 20 juillet 2016

Communiqué de presse - Orange et Sonatel concluent l’acquisition de l'opérateur mobile Airtel en Sierra Leone

Dakar, le 19 juillet 2016 - Sonatel annonce aujourd’hui avoir réalisé, avec l’appui de son partenaire stratégique Orange, l’acquisition de 100% de l’opérateur mobile Airtel en Sierra Leone, filiale de Bharti Airtel International (Netherlands) BV (“Airtel”).


Airtel est le premier opérateur mobile en Sierra Leone avec plus de 1,3 millions de clients (sur une base des clients actifs sur les 30 derniers jours) sur une population de 6,3 millions d’habitants. Avec un taux de pénétration mobile de 50% de la population, la Sierra Leone dispose d’un potentiel important de croissance à un moment où de forts investissements sont en cours pour étendre le réseau 3G. Ce réseau, qui offre déjà une bonne couverture à Freetown et dans les principales villes de Sierra Leone, offrira à terme un accès à l’internet aux clients habitant au-delà des grandes villes.
La société sera contrôlée et consolidée par intégration globale par Sonatel.

L’entrée sur de nouveaux marchés extérieurs au Sénégal est une stratégie de relais de croissance qui a permis à Sonatel de croître fortement et de capter des parts de marché majoritaires dans la sous-région. En 2015, les filiales à l’étranger, Mali, Guinée et Guinée Bissau, ont contribué à hauteur de plus de la moitié  du Chiffre d’Affaires consolidé du groupe Sonatel.

Les investissements prévus sur les prochaines années permettront aux clients Sierra léonais de profiter de l’expertise et du dynamisme du groupe Sonatel et du groupe Orange en termes d’innovation et de développement de l’écosystème numérique.

A propos de cette acquisition, Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint du groupe Orange et Président-Directeur général d’Orange MEA (Afrique et Moyen-Orient) a déclaré : « Nous sommes heureux d’annoncer la finalisation de l’acquisition de l'opérateur mobile Airtel au Sierra Leone. Cette nouvelle acquisition vient renforcer les positions stratégiques du Groupe sur le continent africain. »

De son côté, Alioune Ndiaye, Directeur Général de Sonatel a précisé : « Le groupe Orange accompagne Sonatel dans sa politique de croissance externe grâce à la force de la marque Orange et le savoir-faire d’un opérateur de rang mondial pour lui permettre d’accélérer le développement de Sonatel. Nous remercions, Son Excellence Monsieur Macky Sall,  Président de la République du Sénégal pour son soutien décisif dans cette nouvelle opération. »

A propos d'Orange

A propos de Sonatel
Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 40 milliards d'euros en 2015 et 155 000 salariés au 31 mars 2016, dont 96 000 en France. Présent dans 28 pays, le Groupe servait 252 millions de clients dans le monde au 31 mars 2016, dont 191 millions de clients mobile et 18 millions de clients haut débit fixe. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.

Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).
Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com, www.livetv.orange.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.

Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.

Le Groupe Sonatel, leader au Sénégal et présent au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau, offre des solutions globales de télécommunications dans les domaines du fixe, du mobile, de l’internet, de la télévision et des données au service des particuliers et des entreprises. Sonatel, en s’alliant à son partenaire stratégique, Orange, a fait du Sénégal un hub de trafic et un acteur majeur dans le développement des télécommunications en Afrique et dans le monde. Avec Orange, Sonatel est leader des télécommunications au Sénégal avec plus de 18 millions de clients en Afrique de l’Ouest. L’action Sonatel est cotée à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM)  d’Abidjan.
Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.sonatel.com, ou pour nous suivre sur Twitter : @_sonatel.




Sonatel 


mercredi 29 juin 2016

4G : la promesse d’un réseau sur vitaminé pour doper la croissance


La 4G, fera bientôt l’objet d’un déploiement tous azimuts au Sénégal avec la licence d’exploitation accordée à l’opérateur Orange. Et cette technologie 4G promet aux entreprises et aux consommateurs la même expérience utilisateur qu’avec des connexions fixes. Le mobile et le fixe vont donc être à égalité pour la première fois dans l’histoire. Et cette nouvelle génération mobile en accélérant la vitesse de connexion va révolutionner les usages et booster l’économie numérique qui contribue fortement (déjà) à la croissance du PIB.




La 4G, c’est quoi en fait ?


Pour le simple usager, il est souvent difficile de distinguer la différence entre EDGE, 3G et 4G. Voici quelques caractéristiques techniques pour percevoir la différence entre les réseaux mobiles.

Le réseau 2G
Ce réseau, également appelé GSM (Global System for Mobile Communications) ne permet que d’échanger par voix.

Le réseau GPRS
Signifiant General Packet Radio Service, ce réseau est aussi appelé 2,5G.  Il permet d’échanger des données (SMS, data, appels…), avec un débit théorique maximal de 171,2 kb par seconde.

Le réseau 2,75G ou EDGE
Le 2,75G  ou EDGE pour Enhanced Data Rates for GSM Evolution, permet un débit équivalent à 384 kb par seconde. Donc une norme assimilée à de la « pré-3G ».

Le réseau 3G
La troisième génération de norme de téléphonie mobile (UMTS) propose d’échanger à 1,9 mb par seconde, soit environ 5 fois plus rapide que la génération précédente.

Le réseau 3G+
La 3G+ permet de monter le débit d’échange de données théoriques à 14,4 mb par seconde, soit tout de même 7,5 fois plus que la 3G initiale.

Le réseau 4G
Avec la quatrième génération (4G LTE), l’échange de données peut dépasser les 100 mb par seconde si ce n’est plus, et ainsi lancer le très haut débit mobile. En réalité, la bande passante est partagée entre les utilisateurs. Moins il y a d’utilisateurs utilisant le réseau et plus le débit est donc élevé. 


Le réseau 4G+
La 4G+, aussi nommée 4G LTE Advanced propose un débit bien plus rapide que la 4G classique. En effet, alors que la 4G propose un débit théorique de 100 Mbit/s, la 4G+ propose elle 10 fois mieux, soit 1Gb/s de débit théorique. Chez les opérateurs, ce débit n’est pas aussi important mais il peut monter jusqu’à 300 Mbit/s selon l’opérateur et la couverture.





Les bénéfices de la 4G pour tous les utilisateurs

 

La 4G va davantage connecter les gens, mais également les machines. Avec la vitesse du réseau plusieurs usages sont possibles passant de la LIVE VIDEO avec Facebook live, Youtube live, Snapchat ou encore PERISCOPE. Cette nouvelle génération de mobile (la 4G) favorise également l’usage des applications M2M et va sans doute doper  l’internet des objets grâce à la vitesse.

Pour certains spécialistes on va tout droit vers un remplacement progressif des lignes fixes par des connexions mobiles. Ce mouvement peut être massif très bientôt du fait de la faciliter de déploiement du réseau mobile qui ne nécessite qu’un terminal mobile contrairement aux lignes fixes. Si la 4G tient ses promesses, elle sera une alternative crédible pour entrepreneurs et Youtubers, car permettant de rester opérationnel sur le terrain ou de faire du live ou de la vidéo HD de mobile à mobile (M2M).

- Pour les particuliers

Comme évoqué en haut, la 4G offre un surplus de puissance par rapport à la 3G et elle permet d’atteindre le débit d’une ligne ADSL. Et selon certaines configurations, on peut même imaginer le dépasser largement en fonction de la couverture réseau.

La 4G serait alors du très haut débit sans les contraintes de pose et de mise en service comme pour le fixe. Pour que cette 4G puisse profiter vraiment aux usagers, les operateurs sénégalais doivent proposer des offres de routeur 4G avec de l’illimité  afin de permettre  l’utilisation de simples réseaux cellulaires pour connecter en un temps record les particuliers et foyers à l'Internet haut débit pour les usages personnels comme surfer sur internet ou utiliser la VOD. Plus besoin alors de faire venir un technicien pour câbler le haut débit à la maison.

Les délais de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines seront réduits à quelques heures. Et c'est la promesse de cette offre 4G pour foyers et les PME qui va faire oublier toutes ces contraintes et ce temps perdu juste pour disposer d’une connexion. C'est l'idéal pour connecter rapidement un domicile, un nouveau point de vente, une nouvelle agence ou un chantier. 

- Pour les entreprises


La 4G sera aussi utile aux entreprises pour les applications collaboratives comme la conférence web ou la visioconférence. Elles sont enfin possibles avec la 4G qui offre les conditions adéquates pour les cadres en déplacement. Elle peut également être utile pour les entreprises qui envoient des données massives ou qui travaillent avec des applications en SAAS ou en Cloud plus globalement. Par exemple récupérer 1 GB sur le Cloud ne prend qu’une minute en 4G, contre environ 6 minutes en 3G en théorie. Selon la societe de telecom ayant obtenu cette licence 4G au senegal " Sonatel a pu atteindre pendant la phase pilote le débit maximal que permet d’offrir cette technologie 4G qui est de 150 Mégabits par seconde".
 



La 4G dope les volumes de données et va booster l’économie numérique et sa contribution au PIB


L’économie numérique ne se s’arrête pas aux réseaux sociaux et autres gadgets, à Facebook, viber, instagram et à Whatsapp. Elle englobe l’ensemble des biens et services fournis ou échangés sur les réseaux virtuels et les technologies digitales. Face à l’UBERISATION, la prolifération des freelancers qui exploitent l’économie des restes, elle (l’économie numérique) est devenue un des secteurs les plus dynamiques de l’économie mondiale.

La 4G va sans doute booster cette économie numérique dont le taux de croissance est déjà le double de celui de l’économie ordinaire dans la plupart des pays développés. Et le numérique pourrait apporter 300 milliards de dollars au PIB de l’Afrique en 2025 selon le cabinet Mc Kinsey.

Pour le Maroc par exemple qui a réussi l'introduction de la 4G, cette dynamique va permettre un gain de productivité, une réduction des coûts d’exploitation, une meilleure accessibilité aux services de base, et la création de nouveaux services. Cela va favoriser, à moyen terme, une croissance additionnelle du PIB allant jusqu’à 0,3%, indique Ericsson qui l’affirme dans son récent rapport 2015 sur la mobilité dans les différentes régions du monde.

Au Sénégal avec moins d’abonnés et un taux d’équipement très faibles, la 4G participera quand même à l’amélioration de l’accessibilité des services de bases et le développement de nouveaux services numériques dans les domaines de la santé, de l’éducation et du commerce qui seront profitables aux acteurs déjà présents comme JUMIA, ECOLES AUX SENEGAL ou Expat-dakar.com. Ce bond en avant va sensiblement booster l’économie numérique du pays et augmenter sa contribution à la croissance du PIB.

Il faut aussi noter que les finances publiques bénéficient pleinement de cette 4G avec la vente de licences d’exploitation à coût de plusieurs milliards aux operateurs.

Les Prérequis pour y arriver


Toutefois il existe des prérequis pour exploiter pleinement toutes les possibilités de la 4G pour les particuliers, les entreprises et l’Etat. Un de ces fondamentaux est la sécurité des données qui reste un souci majeur pour la plupart des acteurs opérant dans ce domaine de l’économie numérique et du commerce électronique. Il s'agit aussi de l’existence d’une couverture réseau complète du territoire pour avoir une 4G pour tous. Et enfin il faut que la 4G soit accessible avec un coût de connexion abordable dans un “pays pauvre” comme le nôtre.


Aboubacar Sadikh NDIAYE

Expert en Stratégie web
Communication 2.0
Marketing digital
Community Management

E-reputation

Sakaliba 1.0 #‎Afrexit‬

Cet homme est fou, il est têtu ... Mais c'est bien, c'est une bonne chose car il va révolutionner le monde
Baila Ndiaye le constructeur de la Premiere voiture sénégalaise qui pose ici devant Sakaliba 1.0 l'un des tous premiers aéronefs africains qui s'envolera bientot
5 comme lui et l'afrique prend définitivement son envol ‪#‎Afrexit‬
GO go go Baila !!!!





dimanche 26 juin 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE Renouvellement de la concession de Sonatel et acquisition de fréquences 4G


 Suite à l’appel à candidature infructueux du mois de  novembre 2015 sur l’acquisition de fréquences 4G, des discussions ont été renouées avec l’Etat du Sénégal. Ces échanges ont porté sur le renouvellement de la concession  en même temps que l’acquisition des fréquences 4G.
Au terme des discussions, les deux parties ont convenu d’une prolongation de la licence de concession globale et l’attribution de fréquences 4G.

Ainsi, suite aux propositions de l’Etat, qui décide seul du  prix des ressources rares, le Conseil d’Administration  de Sonatel réuni le  20 juin 2016 a autorisé :

La signature des projets de convention de concession et de cahier des charges (pour une durée de 17 ans pour la concession fixe, 2G, 3G à compter du 8 août 2017 et  17 ans pour les fréquences 4G  à compter de la décision d’attribution de fréquences) ;

Le paiement à l’Etat du Sénégal d’un montant de 100 milliards de FCFA après publication au Journal Officiel de la République du Sénégal de la convention de concession et du cahier des charges et après signature de la décision d’attribution de fréquences 4G.

Une opportunité pour le développement de l’économie numérique au Sénégal

Sonatel se réjouit de cet accord et réaffirme sa volonté d’être le partenaire de l’Etat du Sénégal pour l’émergence numérique du pays à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE).

A l’instar d’autres pays africains (Côte d’Ivoire et  Cameroun), l’accord porte sur le renouvellement de la concession et l’obtention de fréquences 4G. Même si le coût est conséquent, l’accord obtenu au Sénégal est satisfaisant pour toutes les parties prenantes et va créer pour Sonatel une véritable opportunité de soutenir son effort de développement du broadband mobile et des services basés sur les télécommunications.
Sonatel entend ainsi être le partenaire de la transformation digitale de l’Etat et de toutes ses parties prenantes.

Le lancement de la 4G par notre pays participe au rayonnement de l'image du Sénégal pour son dynamisme et son attractivité vis-à-vis des investisseurs nationaux et étrangers et du tourisme sénégalais.


Une année d’expérimentation de la technologie 4G réussie

Suite à l’autorisation de l’ARTP en 2013, Sonatel a pu dérouler avec succès  une phase pilote de 14 mois  qui s’est terminée le 31 mars 2015.  Sonatel a pu atteindre le débit maximal que permet d’offrir cette technologie 4G qui est de 150 Mégabits par seconde. Les objectifs que nous nous étions fixés en termes de couverture sont largement dépassés. Sonatel est le seul opérateur à avoir déployé la 4G dans 3 grandes villes du Sénégal (Dakar, Saly et Touba).

Avec le pilote 4G, Sonatel a pu couvrir des évènements majeurs comme le Sommet de la Francophonie de Dakar en 2014 et le Grand Magal de Touba, ce qui a participé à renforcer l’image de marque de notre pays dans le domaine de l’innovation technologique.

Offrir une couverture 4G la plus large du marché

En proposant une large couverture de la population ainsi que le déploiement progressif de son réseau 4G sur le territoire national, Sonatel entend offrir la meilleure expérience client et continuer à être un acteur moteur de la couverture numérique du pays.

Lancement commercial en juillet 2016
Conformément à son ambition de faire vivre à toutes ses parties prenantes une expérience incomparable, Sonatel procédera au lancement commercial de la 4G dès le  mois de juillet 2016.

                             

www.sonatel.com

mardi 31 mai 2016

La Fondation Sonatel soutient la 5ième édition du Concours « Miss Mathématiques / Miss Sciences »

La Fondation Sonatel soutient la 5ième édition du concours « Miss Mathématiques / Miss Sciences » dont la cérémonie officielle de remise de prix aux lauréates a lieu ce lundi 30 mai 2016 à 9h au Théâtre National Daniel Sorano, sous la présidence effective de M. Serigne Mbaye THIAM, Ministre de l’Education Nationale.



La Fondation Sonatel, ayant fait du maintien des filles et du soutien à l’excellence des secteurs d’intervention prioritaires, accompagne depuis 2011 le Ministère de l’Education Nationale pour l’organisation du concours « Miss Mathématiques » pour les classes de 4ième et du concours « Miss Sciences » pour les classes de seconde.

Les statistiques du Ministère de l’Education Nationale ont révélé un fort taux d’abandon des filles au niveau du cycle moyen et secondaire. A cet état de fait s’ajoute un déséquilibre notoire entre les filières scientifiques / technologiques et celles dites littéraires.

Pour inverser cette tendance, le  Ministère de l’Education Nationale, à travers la Direction de l’Enseignement Moyen Secondaire Général, a lancé en 2011 le concept « Miss Mathématiques / Miss Sciences ».

L’objectif de ce concours est d’accroître les compétences et les effectifs des filles dans les séries scientifiques, d’inculquer le goût des mathématiques et des sciences aux jeunes filles des classes situées à un niveau inférieur, mais aussi de récompenser les lauréates du concours Miss Mathématiques / Miss Sciences.

En soutenant cette initiative depuis son lancement, la Fondation Sonatel récompense les performances des filles à l’école en les encourageant à embrasser et à exceller dans les filières scientifiques. Cette volonté de la Fondation Sonatel s’est traduite cette année par un renforcement de son soutien qui a vu son périmètre s’élargir. En effet, en plus de l’appui apporté à l’organisation, la Fondation Sonatel offre des bourses jusqu’au  BAC aux deux (02) lauréates, récompense les deux (02) professeurs de Mathématiques et de Sciences et les  écoles des deux (02) lauréates qui bénéficieront chacune d’une salle informatique entièrement équipée.

L’engagement citoyen du groupe Sonatel fait de l’éducation un axe majeur de sa politique de bien-être communautaire à travers les actions de sa fondation dans l’encouragement et la promotion de la culture de l’excellence chez les élèves.


La Fondation Sonatel s’allie depuis 14 ans aux autorités de l’éducation nationale sénégalaise pour un enseignement de qualité pour tous.

vendredi 25 mars 2016

[Communiqué de presse] L’AMS et Sonatel signent une convention de partenariat

Sonatel et L’Association des Maires du Sénégal (AMS) signent une convention de partenariat portant sur la mise en place des centres de services, le sponsoring du congrès des Maires et l’accompagnement des événements majeurs de l’association.
La mise en place par Sonatel des centres de services destinés aux collectivités locales est un projet innovant initié par l’AMS dont l’objectif est de moderniser et d’améliorer le traitement des dossiers administratifs par les différentes communes. Ce projet constitue un volet phare de cette convention.



Sonatel renforce son partenariat avec les collectivités locales

Sonatel, dans le cadre de sa politique de Relations Publiques, s’est engagée à accompagner le projet en offrant une solution clé en main permettant d’équiper intégralement ces centres de services en terminaux clients légers avec une option sans fil, un accès internet sécurisé et une plateforme de virtualisation.

L’objectif est de soutenir le développement numérique des collectivités locales en les aidant à opérer plus efficacement et à servir les populations tout en utilisant les dernières avancées technologiques.
Le dispositif de dématérialisation facilitera les prises en charge suivantes :
  •    la gestion urbaine
  •   la gestion de l’état civil
  •   la collecte des recettes
  •   le recensement des contribuables
  •   l’administration des terres


Le cout global du projet est évalué à 70 millions FCFA et débutera par une phase pilote qui sera lancée sur 3 communes en 2016 : Kédougou, Dahra et Médina Yoro Foulah dans la région Kolda. La finalité du projet est de l’étendre au plan national.

Le sponsoring du présent congrès des Maires qui se tient depuis le 22 mars 2016 au Centre de Conférence International Abdou Diouf (CICAD) est l’autre point du soutien de Sonatel à l’endroit des collectivités locales sénégalaises. Ce congrès a permis de présenter aux participants l’ensemble des solutions IT et projets RSE destinés au développement des collectivités locales.

L’accompagnement des événements majeurs de l’Association des Maires du Sénégal est le dernier engagement de cette convention qui fait de Sonatel un partenaire fort du regroupement des collectivités locales.


Ce protocole s’inscrit dans le cadre du dialogue avec les parties prenantes initié depuis 2015 avec le Ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, dans le but de soutenir le développement des collectivités locales.


Service Presse